Le management de transition pour résoudre les crises

Le management de transition, autrefois appelé intérim management, est né aux Pays-Bas dans les années 1970. Il consiste à recourir à une aide externe dans le but d’amorcer ou d’accompagner une phase de changement. Cet appui est connu sous le nom de manager de transition. Pendant un temps déterminé, il va apporter son expérience et son savoir-faire en occupant un poste clé au sein d’une entreprise.

Dans le passé, ce procédé était utilisé uniquement pour faire face à des crises négatives. Tels sont les cas d’une absence prolongée d’un dirigeant ou d’un déficit en management. Pourtant, au fur et à mesure, cette méthode est devenue également applicable aux crises positives. Ces dernières se réfèrent par exemple à la gestion d’une forte croissance ou encore à la mise en œuvre d’un projet stratégique. Toutefois, le management de transition n’est usé que dans des situations d’urgence et quand les enjeux sont majeurs.

Profil d’un manager de transition

Comme le manager de transition sera amené à effectuer des tâches à grandes envergures, son profil comporte plusieurs critères. Tout d’abord, son expérience professionnelle doit être solide et avérée. Avant de devenir l’expert qu’il est, il doit avoir occupé des fonctions de direction significatives. De plus, il parle nombreuses langues étrangères et connaît parfaitement le secteur d’activité de la firme. Ensuite, la mobilité et la disponibilité lui sont plus que nécessaires. En fait, les missions peuvent s’effectuer partout en France ou même à l’international. En troisième lieu, les firmes qui ont recours au management de transition ont face à des situations d’urgence. Par conséquent, une forte capacité d’adaptation est indispensable. De plus, l’agent devra être à l’écoute des équipes afin de mettre en place les solutions appropriées. En outre, cet élément externe est réactif, capable de résister à la pression et garde en permanence sa neutralité et son objectivité.

Avantages du recours au management de transition

L’usage du management de transition est une source de plusieurs avantages. D’ailleurs, de plus en plus d’entreprises commencent à s’en rendre compte. Premièrement, l’ assurance de la gestion d’un projet temporaire avec efficacité ne peut être qu’un profit pour la firme. Comme le manager de transition sera propulsé à un poste clé, il se trouvera forcément au cœur de l’action. Par ailleurs, en tant que leader, il assumera ses responsabilités en considérant les différentes spécificités de la boîte. Par conséquent, ses décisions seront stratégiques et axées vers les résultats. Deuxièmement, l’obtention de solutions concrètes en un temps réduit constitue un réel avantage. Enfin, le manager apporte un point de vue objectif. Il travaille de manière opérationnelle et met l’accent sur des points de progrès. En outre, le fait d’être accompagné par ce spécialiste n’a pas de prix. Ses recommandations vont faire progresser l’environnement social, humain et managérial de la société.